NOS OBJECTIFS

 

Promouvoir et faciliter les pratiques artistiques à Thonon et dans le Chablais, accessible à tous, pour des coûts modestes.

 

Accueillir le plus grand nombre d'artistes, en herbe et confirmés, nos membres présents et à venir, et aussi le monde : des artistes invités, des créateurs...

 

Participer et organiser des expositions, des vernissages, des portes ouvertes, des forums et autres manifestations, pour stimuler et diffuser la créativité, l'échange, l'ouverture au monde et à toutes les techniques et les perceptions...

 

Organiser des déplacements en rapport avec nos passions : musées, expositions, etc.

Un peu d'HISTOIRE

 

La SATC ( Société des Arts de Thonon et du Chablais)  a été créée le 28 janvier 1983 sous la présidence d’ André Depraz et du vice président Florimond Laplace, elle continue de développer l'action de l'ancienne Société des Beaux Arts de Thonon fondée en 1951 par Ann Lee et Mara Thaon d'Arnoldi.

 

Ann Lee, peintre graveur Américaine et Mara Thaon d' Arnoldi artiste, ont toutes deux côtoyé à Paris dans les années 1930 des peintres d'avant-garde comme Chagall, Derain, Matisse ou Picasso.

 

Elle compte parmi ses membres des artistes comme Dora de Chevilly, Jacques Favrat, Pierre Parisi, Paul Pastor et bien d’autres.

 

Initiée dès le début des années 70 sous l’influence des nouveaux arrivants, la SATC poursuit l’action de l’ancienne Société des Beaux Arts en y ajoutant une nouvelle orientation : promouvoir la connaissance de la pratique des Arts et ainsi accueillir et former des débutants.

 

A partir de 1983, les membres de la SATC : Alain Cayet, Bruno Galvin, Florimond Laplace, Paul Morin, puis Jean-Felix Bertin, Michel Jacquin, Réka Sandor, André Villiot et d’autres artistes, commencent à délivrer une formation technique et artistique aux adhérents de la SATC dans des domaines aussi divers que la composition : huile et acrylique, pastel, aquarelle, le modelage-sculpture et le modèle vivant. 

 

En 1984, la SATC déménage dans ses nouveaux locaux de la chapelle de la Visitation au 25 rue des Granges, locaux qu’elle a occupés jusqu’aux travaux de réaménagement du site en 2015.